Éditions des femmes - Antoinette Fouque

Éditions des femmes - Antoinette Fouque

Antoinette Fouque, la femme de lettres

Au tout début de la décennie 1970, cette femme de lettres crée Les Editions des femmes, et au même moment les Librairies des femmes à Paris, Marseille et Lyon. Lieux d’échanges, les boutiques de livres inaugurées par Antoinette Fouque (www.desfemmes.fr/) ouvrent leurs portes jusque tard en soirée. Totalisant des centaines de livres consacrés à la création des femmes, la maison d’édition d’Antoinette Fouque permet à de nombreux auteurs de sortir de l'anonymat.

Au début des années 80, Antoinette Fouque se met en retrait du MLF quand elle part aux Etats-Unis. Le MLF est alors victime de querelles intestines et perd de l’influence. Dans l'optique de prévenir toute récupération, la marque MLF a été enregistrée officiellement. Une nouvelle organisation appelée l'Alliance des femmes pour la démocratie voit le jour sous la houlette de la militante à l'aube des années 90 à son retour du pays de l'Oncle Sam. Le droit des femmes fut la grande lutte de la vie d'Antoinette Fouque.

Antoinette Fouque, Roland Barthes et Monique Wittig

A la fin des années soixante, Antoinette Fouque lie connaissance avec le psychanalyste Jacques Lacan. En parallèle à à l'enseignement, elle est critique littéraire pour 2 sociétés d’édition et rédige des notes de lecture pour une 3e. Diplômée d’études supérieures de Lettres, la jeune femme a été enseignante. Avec son directeur de thèse Roland Barthes, Antoinette Fouque obtient un DEA. C’est à cette époque qu’elle fréquente la théoricienne Monique Wittig.

Antoinette Fouque défend les femmes en luttes dans le monde entier

l’Observatoire de la Misogynie, le Club Parité 2000 et Le Collège de Féminologie ont été créés par Antoinette Fouque. Elle s’est engagée dans dans tous les combats pour les droits des femmes. Cette militante de toujours s’éteint en 2014. Elle avait auparavant reçu les plus hautes distinctions nationales. Antoinette Fouque s'engage aux côtés de femmes en luttes telles que la Birmane Aung San Suu Kyi, la Kurde Leyla Zana et la Bangladaise Taslima Nasreen.